la psychologie de l'amour

La Saint-Valentin est le jour de l'année où l'on célèbre l'amour. Malgré sa grande importance commerciale, cette fête n'a pas perdu sa véritable valeur émotionnelle. Et c'est que parfois il faut se rappeler que montrer notre amour pour les autres devrait être une action quotidienne, pas une célébration annuelle.
La psychologie de l'amour est complexe. Quand on dit qu'il y a alchimie entre deux personnes, c'est littéralement, puisque nous sécrétons une substance appelée dopamine, connue sous le nom d'hormone de l'amour. C'est ce qui nous donne envie d'être avec ces personnes avec qui nous nous sentons aimés, et à qui nous serons éternellement reconnaissants de nous avoir fait vivre ce sentiment incroyable.
Et c'est que l'amour n'est pas basé uniquement sur ce que nous ressentons envers notre partenaire, mais il se manifeste de multiples façons, chacune plus intense. L'amour de nos parents, de nos enfants, de nos amis, de nos animaux de compagnie, de notre travail... Et surtout, l'amour de soi.
Rendre hommage à ce qui nous fait nous sentir si vivants devrait être une tâche facile, qui manque d'efforts matériels et se distingue par son essence sentimentale.
Oubliez l'idée d'offrir des cadeaux, de réserver un voyage ou de trouver une table dans le restaurant le plus prestigieux de la ville. La vraie fête est à la maison, l'endroit où nous montrons notre amour tous les jours. Préparez une bonne table, avec la plus belle vaisselle que vous ayez, allumez quelques bougies, cuisinez votre meilleure recette et vous aurez le cadre parfait pour ce moment unique. Pour des occasions spéciales comme celle-ci, la magie réside dans le simple et le quotidien, pas dans l'extravagant.
Comment appréciez-vous l'amour ?